Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba













Théodore MONOD : 2000 - 2010 : dix ans déjà

Emission du France-Inter en attendant la rentrée


Le 22 novembre 2000 Théodore Monod, savant bien connu et ami de nombreux (ses) d’entre nous, est "passé sur l’autre rive"... en fin 2010, plusieurs événements rappelerons son souvenir, son oeuvre, ses actions. Duex expositions auront lieu à Paris ; nous espérons que seront programmés sur les bonnes chaînes tv et pas trop tard, les trois films documentaires (le premier de Karel Procop ; celui de Raynal Pellicer et de Thierry Goron : "le Vieil Homme et la fleur", et celui de Maximilien Dauber, diffusé l’an passé sur les ondes tv ; ainsi que les émissions de radio (dont "le bon plaisir" (FC : divin) Plusieurs ouvrages sortirons de presse, aux éditions du Chêne notamment, et un livre "hommage" sera publié à l’occasion de l’exposition qui sera présentée à l’Espace Reine de Saba, à partir du 28 octobre 2010.

En attendant cette exposition execpteionnelle à l’Espace Reine de Saba "Théodore Monod, la quête des encensiers du Yémen", et la sortie d’ouvrage catalogue associé :

THEATRE EN BRETAGNE : THEODORE MONOD à l’honneur... Ouest-France / Pays de la Loire / Challans / L’Épine / Archives du mardi 19-10-2010 Théodore, une adaptation des carnets de T. Monod - Noirmoutier-en-l’Ile.

Patrice Goudin, comédien, a réuni des textes extraits des carnets de Théodore Monod et Pascal Arbeille les a mis en scène. Ce travail a été possible grâce à la municipalité qui a reçu les deux comédiens en résidence aux Salorges pendant 15 jours. Le spectacle laisse entendre et fait vivre Théodore Monod le chercheur, l’amoureux du désert, le poète, l’amoureux, le père de famille, toutes les facettes de ce grand homme qui n’oublie jamais l’humour. Patrice Goudin a parcouru beaucoup de déserts, « parfois sans le savoir j’ai même été dans les mêmes lieux que Théodore Monod ». Un soir à la lecture des carnets, il s’est senti particulièrement touché « par ce qu’il dit, la manière dont il le dit » et l’idée d’un spectacle est née. Pascal Arbeille a immédiatement été séduit par la proposition. Résultat, un spectacle dans lequel entre la danse, l’image (sur grand écran des films de Laurent Billard accompagnent le comédien), la musique (le Requiem de Fauré pour piano solo dont Monod fait référence dans ses textes). De ces multiples combinaisons Théodore offre une magnifique vision de l’aventure d’un homme exceptionnel, permet d’entrer dans son rêve et ses doutes, ses souffrances et ses bonheurs, ses réflexions sur le monde, son humour « je suis heureux de partir. Je suis toujours heureux de partir même quand le départ me fait pleurer ; je suis fait pour la vie errante », écrivait-il. Samedi 23 octobre, à 20 h 30. Théodore aux Salorges. Tarif 12 et 8 € Réservations 02 51 39 01 22.


ARCHIVES : Nous vous signalons ce petit bijoux de réflexion (à reécouter) : Emission sur France Inter "PARTIR AVEC..." de Gwenaëlle Abolivier, programmée le mardi 27 juillet 2010 :

Bonsoir et bienvenue à tous dans notre rendez-vous exceptionnel où tous les soirs, nous voyageons à travers les archives et nous entendons de nouveau des voix qui nous sont chères, des voix mythiques qui ont marqué le XXe siècle. Ce soir, nous partons dans le désert, à la rencontre d’un sage doublé d’un voyageur infatigable qui partageait avec « le Petit Prince » l’amour des déserts et des fleurs ! Scientifique passionné, botaniste, géologue, paléontologue, archéologue, amoureux fou du Sahara, qu’il a arpenté sans relâche pendant plus de 70 ans, il est l’un des derniers grands naturalistes voyageurs. Parti à la recherche d’une météorite géante, chaussé de ses sandales en peau de bœuf, équipé de sa loupe, son marteau et son herbier, cet homme exceptionnel a passé son temps à courir le monde pour collecter et compter poils de crustacés, arêtes de poissons et autres kilomètres de dunes ! Mais derrière ce personnage un brin farfelu, qui se définissait lui-même comme un « chercheur d’absolu », se cache en réalité un grand sage, un homme de foi et un philosophe engagé, qui a profité de ses interminables marches dans le désert, pour s’interroger sur le monde et les Hommes. Bienvenue à tous, ce soir, dans « Partir Avec », nous mettons nos pas dans ceux de Théodore Monod, le savant aux semelles de sable !


http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/ete/partir-avec/index.php ?id=93633

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact