Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba












Brest 2000


Brest 2000, et Brest 2004 :

Projet de construction d’un boutre au Yémen : appel à partenariat...

COMMUNIQUE DE PRESSE
Date : Paris le 2 août 2000

“Défi : YEMEN-BREST 2000”

représenté par La Maison du Yémen
6, rue de Nemours 75011 Paris.
Téléphone et fax : 01 43 57 93 92
Portable : 06 10 38 73 19

Madame, Monsieur,
Chers Amis,

Les manifestations de “Brest 2000”, magnifiquement réussies, du 13 au 16 juillet sont à l’heure des bilans.

Pour notre part, nous avons été accueilli avec amitié et professionnalisme par toute l’équipe de BREST 2000, et notamment M. Yannick Michel et Roger Gougeon qui nous remercions vivement.

Notre présence se situait à 2 niveaux :

1 - Stand d’exposition et d’animation de 50 m2 au centre du village d’Europe du Sud et des Mers Lointaines, sise à Penfeld. Ensemble préparé de longue date par La Maison du Yémen.

2 - Présence du boutre “Al Mokha”, arrivé le 28 mai 2000 à bord du Louis Pasteur, en provenance d’Hodeidah, Yémen, affrété par la société Doux, que nous saluons très sincèrement.

A cette occasion un équipage de trois marins (Mirîm, Hassan, Ahmed) est venu à Brest, pour un séjour de 7 jours, ainsi que M. Joseph Mohajeb, de l’agence ASHTAL (Sanaa), venu au dernier moment le 13 juillet 2000, grâce à notre demande auprès de S. E. M. Pierre Boileau, Ambassadeur de France à Sanaa.

- le soir du 12 juillet, M. José-Marie Bel et un des trois marins représentaient l’équipage yéménite et le “Yémen” à une réception officielle donnée à la Mairie de Brest, en compagnie de MM Pierre Maille, Maire de Brest et Président du Conseil Régional, Yannick Michel, vice-Président de Brest 2000, M. l’Amiral de la Marine Nationale de l’Atlantique, les commandants des navires de prestige (dont le Sedov), et de nombreuses personnalités, et la presse. Le marin yéménite désigné s’est vu remettre par M. Pierre Maille une médaille de la ville de Brest.

- Son Excellence, M. Al Iriani, accompagné de son fils, a séjourné 2 jours à Brest, les 13 et 14 juillet, en visitant le site, notre stand et le boutre du Yémen.

- M. Roger Gougeon a offert à plusieurs personnalités et amis yéménites des visites privilégiées en bateau dans la rade de Brest.

Cependant, nous avons vivement regretté l’absence de :

- Madame Kadija Salami, de l’ambassade du Yémen à Paris, qui a été durant des années notre coordinatrice concernant cette manifestation, souffrante à Paris pendant BREST 2000.

- groupe de 15 marins, musiciens et danseurs de Mukalla, retenus au Yémen, semble-t-il par manque de coordination (demande de visas arrivée tardivement au consulat de France).

- des quatre ministres, par ailleurs annoncés à la date du 11 juillet, et non confirmés. MM. le Premier ministre, de la Défense, des Transports, et de la Culture et du Tourisme.

D’autre part, et nous l’avions déjà signalé, en raison de sa qualité non adaptée aux normes internationales et aux normes de sécurité, le boutre “Al Mokha”, est plutôt demeuré à quai. Nous n’avons pu participé à des régates, démonstration, à la Grande Parade du 15 juillet, à la Grande régate du 17 juillet quittant Brest pour Douarnenez, et aux festivités de Douarnenez qui se sont prolongées jusqu’au 21 juillet dernier.

Malgré tous nos efforts et ceux de Brest -le bateau a été caréné en juin pour le repeindre et le décorer localement-, le boutre n’a pu naviguer et reste à quai en attente d’un retour au Yémen.

Durant les quatre jours d’ouverture, nous avons accueilli plusieurs centaines de milliers de visiteurs. Selon les organisateurs et notre équipe, 700 à 800 000 personnes sont venues dans le quartier Penfeld, à la situation incontournable, et considéré comme le plus coloré et animé de tout Brest 2000 (sur 7 kms de quai). L’originalité de ce village reposait sur la qualité des groupes musicaux , la présence de “citoyens du monde”, les animations des stands et la variété très poétique des différents bateaux provenant d’une vingtaine de pays.

Notre stand, très central, se présentait ainsi : un espace d’accueil avec une documentation sur le Yémen, la mer Rouge, l’océan Indien, des ouvrages dont un livret sur les “Explorateurs, ports mythiques et l’histoire des boutres” ; une vaste exposition comprenant des photographies récentes de J-M Bel (Yémen et les rivages côtiers de la mer Rouge, et d’autres pays : Kenya, Somalie, Zanzibar, Oman,...), des documents et objets de collection présentés sous vitrine, un authentique salon yéménite permettant aux visiteurs très heureux de pouvoir se reposer... en dégustant un thé parfumé, un espace vidéo avec la projection permanente de musiques du Yémen et de films sur le Yémen et sur la fabrication des boutres (de 9 h du matin à 22 h, voire beaucoup plus), des objets artisanaux de la mer Rouge et plusieurs maquettes de bateaux (Yémen, Djibouti, Hadramawt, Kenya, Somalie). Grâce à la participation de la ville de Saint-Malo et aux recherches de M. Jean-Pierre Brown, conservateur des bibliothèques de Saint-Malo, l’histoire du café et les expéditions malouines au Yémen et en océan Indien (à partir de 1708) furent présentées par des photographies, dessins et cartes. Saluons ici notre équipe de 7 bénévoles.

Nous avons aussi eu l’honneur d’accueillir les médias, dont :Ouest-France, le Télégramme (qui considéra dans son numéro du dimanche 16 juillet, que le stand du Yémen était “certainement un des plus beaux de la fête, qui ne désemplit pas...”), Chasse-Marée, Géo, le Monde daté du 19 juillet, etc... et aussi TFI et plusieurs grandes radios.

L’ensemble des visiteurs, soit 1 million 200 000 personnes, a su que le Yémen et d’autres pays lointains étaient à Brest. Nous avons été heureux, en compagnie de Joseph Mohajeb et des trois marins yéménites, d’avoir été les “représentants du Yémen” à Brest 2000.

Les autorités yéménites doivent savoir que nous avons totalement fait la promotion du Yémen, qui ces temps derniers en a grand besoin.

BREST 2000 a été un des événements majeurs de l’an 2000, et le plus grand rassemblement de bateaux, marins et amis de la mer du monde.

Un nouveau rendez-vous est pris pour 2004, avec la reprise du projet initial, soit la construction d’un boutre -homologué- de 30 mètres pour rejoindre Brest par les voies maritimes, véritable défi et Epopée. Ce voyage pourrait se faire dans le cadre d’une caravane partant d’Inde, d’Arabie et de l’Afrique de l’est.

Après Brest 96 et Brest 2000, nous émettons le souhait d’obtenir une implication locale plus soutenue et un partenariat solide.

Merci à Brest 2000, dont Roger Gougeon, qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire parvenir “Al Mokha” du Yémen à Brest.

Merci à toutes et tous d’avoir participé à cette belle idée et à sa réalisation.

José-Marie Bel
Auteur du projet, spécialiste du patrimoine yéménite

Jean-Pierre Brown
Coauteur du projet, conservateur des Bibliothèques de Saint-Malo

Le projet “Yémen-Brest 2000” a obtenu le label
“INITIATIVE 2000” de la Mission pour la célébration de l’an 2000.

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact