Accueil [fr] | [fr] | [fr]
L'univers de l'Espace
Reine de Saba











MARATHON DE DOUZ ! au nom de la bosse !!!

27 décembre 2013... on va brey’ler aussi !

COMMUNIQUE DE BOSSES : Le Marathon de Dromadaires de Douz 2013, c’est parti !

Marathon International de dromadaires : Douz ( Tunisie), Vendredi 27 Décembre 2013.

Dans le cadre du Festival du Sahara de Douz : 26- 29 Déc 2013

Tous en selle pour le 13ème Marathon International de Douz, épreuve de 42kms de steppes et de dunes, réunissant une horde de participants Maghrébins et quelques Français.

Départ à 12h devant la tribune de H’niche !!! Durée de la course : entre 2h30 et 5h selon le chameau et le jockey !

Camélomanes cherche des médias pour couvrir l’événement .

Prise en charge possible du transport aérien, terrestre et hébergement Nous contacter au plus vite :

06 03 50 12 35, françoisbrey@hotmail.com

Le Marathon de Dromadaires est organisé par la ville de DOUZ et le comité du Festival.

Il a été créé en 1990 par l’association française Camélomanes,.

elle participe à la reconversion du dromadaire, détrôné des pistes caravanières par le transport mécanique, dans le loisir et dans la course.

En 2002, Camélomanes a créé l’Equipe de France de Jockeys de Dromadaires pour ouvrir cette discipline sportive aux occidentaux. 4 jockeys français, 3 hommes et une femme, ont pris le départ du Marathon au côté des tribus M’Razig, Adhara, Greib, Ouled Yakoub, Chaamba, Touareg et des Bédouins du Sinaï.

Depuis, l’association Dromas engage tous les ans des Jockeys Français pour participer au Marathon de Dromadaires de Douz. www.dromas.org

Décembre 2013 : plus de 40 méharistes, seront au rendez-vous de cette formidable rencontre pacifique et sportive. Montés sur leurs vaisseaux du désert qui filent comme le vent, ils rivaliseront de vitesse sur les étendues de dunes et de steppes.

Le dromadaire Méhari : La plus belle race parmi les 35 variétés de dromadaire, sa silhouette altière peut atteindre 2.40 m au garrot. Concurrencé par le transport mécanique, cette race est appelée à disparaître si elle n’opère pas sa reconversion dans le sport et le loisir. Cette situation est proche de celle qu’a connu le cheval en Europe dans les années 50.

Le Méhari est utilisé en Afrique par les tribus Touaregs du Sud Algérien, de Libye, du Niger et du Mali, par les Chaambas du Grand Erg Oriental, les Réguibats de Mauritanie, les M’Razigs et les Adharas du Sud Tunisien. C’est l’animal de course par excellence. Dromadaire vient du grec « dromae » : le coureur.

Camélomanes : Depuis 1988, l’association Camélomanes dont le Professeur Théodore Monod était président d’honneur, participe à la reconversion du Méhari dans le loisir et la course à travers événements, reportages, films, apéro-vidéo-bosse, méharées…En 1990 et 1992, l’association crée les 1er et 2ème Marathon de Dromadaires de Douz en Tunisie.

L’Oasis de Douz : Port caravanier en lisière du Grand Erg Oriental, Douz, ville embarcadère, ville du bout de la route, est aujourd’hui le point de départ des méharées en dromadaires

Depuis 40 ans, le Festival du Sahara fait revivre pour les enfants des derniers nomades, les heures héroïques du temps des caravanes et des derniers rezzous. Le Musée du Sahara recèle les secrets des plantes du désert et du langage des marques des chameaux. Son érudit conservateur Abdellatif Belgacem Mazoughi, maître de la poésie populaire a écrit un poème « Ya Saharti » à la gloire du désert et du dromadaire, connu comme un vrai tube dans tout le monde arabe.

François et Laurence Brey, animateurs de l’association, ont réalisé de nombreux documentaires parmi lesquels « Un chameau pour le troisième millénaire » , qui a été diffusé à la Cité des Sciences et de l’Industrie dans le cadre du festival « Vivre au Désert », ainsi qu’au festival « Désert Night » à Rome.

Lien utiles sur les précédents marathon et sujets sur la question :

http://www.festivaldouz.org.tn/fr/index.php, le site web du festival de Douz 2012

http://www.youtube.com/watch ?v=MY7LpRVxsLw, marathon de dromadaires 2011

http://www.youtube.com/watch ?v=1ylXatmd1JY Marathon de Dromadaires 2010

http://www.dromas.org/ association animée par Olivier Philiponneau, jockey de domadaires, entraîneur de dromadaires et capitaine de l’équipe de France de Jockeys de dromadaires.

http://dromasud.fr/1.html, association pour la découverte du dromadaire, animée par Cécile Lemeur, qui a participé au Marathon de Dromadaires de Douz à plusieurs reprises.

http://www.youtube.com/watch ?v=dm8OFgM_04Y.Le 45ème Festival du Sahara de Douz

http://www.youtube.com/watch ?v=BC-XICnumo0 les animaux de la 8 à Douz pour le 12/12/12 à Douz à 12h12,

http://www.youtube.com/watch ?v=6gI3OrJ1fug les animaux de la 8 à Douz pour le 12/12/12 à Douz à 12h12, (suite et fin)

DOUZ-MODE D’EMPLOI

http://www.festivaldouz.org.tn/ le site du festival de Douz

Monnaie tunisienne : le dinar = O,45 euros Pour les tél : ajouter 00 216 depuis la France

Pour aller à Douz, prendre l’avion pour Djerba, Tozeur ou Tunis, puis prendre le bus ou le louage (taxi collectif). Tunis Air : 0820 044 044, Transavia, beaucoup moins cher en réservant à l’avance, Air France, NouvelAir, Air Méditerranée, Syphax Airlines http://www.flysyphax.com/

En arrivant par Tozeur : l’avion de Paris arrive en début d’après-midi, ce qui permet d’aller directement à Douz sans passer la nuit sur place.

Louage : Tozeur- Douz : Louage direct ou en 2 tronçons : Tozeur-Kébili et Kebili-Douz. Entre 2 et 3 heures. Pour le Kébili-Douz, si la voiture ne se rempli pas, on peut toujours louer la voiture, dans ce cas on paie « la course » en louant toutes les places du véhicule. Les gens sont toujours un peu agités dans ces gares de louages mais il y a un ordre de départ pour les voitures donc demandez la voiture qui sera la première à partir, demandez le prix par personne (le prix est fixe, et sans supplément bagage), les engins sont des breack R21, des Renault Espace, des minibus 9 places. La voiture part quand elle est pleine si vous proposez de payer la ou les places vides pour partir plus vite, c’est possible A l’arrivée à Douz, prendre un taxi jaune jusqu’à l’hôtel. Attention, à la gare de louages, il y a parfois quelques casse-pieds à l’arrivée qui vous tiennent le pied pour vous proposer hôtel, chameau, resto, souvenirs, leur expliquer que tout est organisé, choukran, (merci) B’sléma (salut).

En arrivant par Djerba : L’avion de Paris peut arriver assez tard. S’il faut passer une nuit à Djerba, vu l’arrivée tardive de l’avion, voici quelques hôtel Taxi à Djerba : M. Faycal 97 470 550 taxi numéro 505, très sympa.

Hôtel à Djerba : Dar Faïza 00 216 75 650 083 /fax 216 75 6510763 vous pouvez appeler de la part de camelomanes et demander les ch 18 et 19 au fond du jardin ou la 6 sur la terrasse ou la 2 (triple) d’autres hôtels dans le guide du routard. Jerba Sun Club 75 758 008, jerbasunclub@gnet.tn près du casino usine à touriste pas cher et calme : 50D l’hiver, picine chauffé thalasso, plage de rêve. RESTO : TOP RESTO POISSON : le Dar el Houta : c’est le top du poisson à Djerba près de la marina route de l’aéroport

15 D le Loup (en 2012), 25 D loup gambas calamar, le tout garni, face à la mer, le midi en hiver, midi soir le reste de l’année

tél 24 653 003, page facebook DAR EL HOUTA

patisserie : avenue mohamed badra hoump souk : 75 653 669, 25 653 000,

Transport Djerba-Douz : le matin, prendre le louage à la gare des louages pour Gabés.

A Gabès, faire un Gabès-Kébili, ou un Gabès-Douz Directe, c’est plus rare. puis enfin un Kébili-Douz. Il faut compter environ 4 heures pour ces 3 sauts de puce. On trouve partout de quoi grignoter en attendant. coût total : environ 10 d soit 53 frs par personne.

En arrivant par Tunis : l’avion de Paris arrive en début d’après-midi, ce qui permet d’aller directement à Douz sans passer la nuit sur place. Le plus simple, c’est le bus de nuit à la Gare Routière de Bab Alioua, il part à 21h, il s’arrête à minuit, une heure pour casser la croûte et nous dépose à 6 heures du mat’ au centre ville de Douz.

Hôtel A Douz, (bon marché ) Hôtal 20 Mars, très agréable et bon marché. Tout près du souk. Tél 00 216 75 470 269, http://www.chez.com/hotel20mars/ ; Hôtel Splendide : très bon marché, Mr Bel Kamel Hassen : 00 216 75 474 308, 00 216 98 280 124 (mobile) Hôtel de la tente : 00 216 75 470 468, fax : 471 129, pas cher, sympa Hôtel El Madina, nouveau, pas cher non plus, plus confortable que le précédent. 00 216 75 470 010 rue el Hanine. Près du souk et de la mosquée. Hôtel de la Zone Touristique : l’Hôtel Méhari est agréable, mais les autres aussi, il suffit d’avoir ses marques et on se sent chez soi. Faire le 00 216 avant le numéro à 8 chiffres

Hôtels : voir site de François Brey et ceux mentionnés ici.

Rencontre incontournable : Ali Azouz, écrivain public : 00 216 75 470 819, 00 216 95 407 980, douzdesert@yahoo.fr, c’est notre correspondant à Douz, il peut organiser des sorties dans le désert, des journées d’entraînement en méhari, seul ou en groupe.

Abdlelatif Belgacem Marzoughi, le conservateur du musée du Sahara et poète du désert : 00 216 75 471 488 ; 00 216 98 567 607 ; 00 216 20 567 607.

Association Camélomanes : rappel des faits : Depuis 1987, l’association Camélomanes animée par François et Laurence Brey se passionne pour le dromadaire et le chameau et participent à la revalorisation de ces animaux indispensables à la vie des peuples du désert à travers les médias et l’événementiel.

Réalisation-Production- Co-production :

2012 : Bienvenue au Centre de Recherche sur le Dromadaire (14 mn)

2011 : Un Théodore Monod peut en Cacher un Autre (52 mn)

2006 : Un chameau pour le 3ème Millénaire. (45mn)

2005 : A la recherche du barde turkmène à travers le désert du Karakum, 26 mn, Les Camélologues au Turkménistan, (26 mn),

2002 : Dr Faye, Camélologue ; 52mn (Cityzen TV) ; 2000 : Les poètes du Désert de Tunisie » ;26mn (Cityzen TV) ; Les dromadaires de Bavière (RTL TVI) ; 1997 : A la poursuite du Varan des Sables dans le Grand Erg oriental ; “De la Tonte du poil de Chameau dans les Steppes de l’Asie Centrale” ; Sujet TV : le Symposium International sur le Dromadaire de Dubaï, Le Jardin des Bêtes (La 5) ; “Le Jockey du Désert” sur le 1er Marathon de Dromadaires. ; 1989 :Théodore Monod, un savant dans le désert La 5, TV5, TSR ; 1988 : "Elevage de dromadaire en France" (La 5, TF1).

Journalisme : Afique agriculture : 2012 Colloque sur les Camélidés à Mascate.

Sciences et Avenir : Juin 2011 : Les Camélidés profitent du réchauffement climatique

Agri Economics, juin 2006. Sommet de la bosse aux Emirats Arabes Unis.

Reportage pour Libération (Symposium sur le dromadaire de Dubaï), Actuel ; Agence Gamma : Course de dromadaire aux USA ; Afrique Agriculture ( Dubaï, Ouargla, centre de recherche en Tunisie), La semaine vétérinaire, 30 millions d’Amis, Pèlerin Magazine,(dromadaires en France) Guide Gallimard : Douz et la Méharée dans le Sud Tunisien (Nov.94)

Photographie : création de l’exposition “Dromadaire sans frontière” Déc.1989 Douz (Tunisie) ; Juin 1992, Cherbourg ; Février 1995 : Conflans Saint-Honorine.

Conférence : Participation à la Conférence International « Le chameau, facteur de lutte contre la désertification et pour la sécurité alimentaire » Ashgabat (Turkménistan), Avril 2004

Evénement : En 1988, création de l’Association Camelomanes. Théodore Monod en est membre d’honneur.

Le 1er et 2eme Marathon Mondial de Dromadaires, organisés en 199O et 1992 pour relancer l’élevage du dromadaire de course de race Méhari ont réunis les meilleurs chameliers de Tunisie, d’Algérie de Libye et d’Egypte. Canal+ a consacré une émission “24 heures” à cet manifestation, TF1, le 7 à 8 (janv2002). Equidia (2003) ; ITV (2003) Direct 8 (2006) ; (2002). F.Brey participe comme Jockey au Marathon de Douz en 2001, 2002, 2003 et crée l’équipe de France de Jockeys de dromadaires.

Février 1995 conférence à Conflans-Sainte-Honorine en présence de sa dromadaire Tataouine.

1995 Organise pour la première fois en France la venue du poètes Abdelatif Belgacem Marzoughi, poète du désert ; au Centre Culturel Bouvet Ladubay de Saumur ; Cercle de Minuit (France2)

Dromadaire-Shows : Espace Jemmapes, (2003, 2004), café K (2005)

Décembre 2006 : présentation des films « Les poètes du Désert de Tunisie » et « Un chameau pour le 3ème Millénaire » au Festival « Desert Nights » à Rome.

Elevage : de 1994 à Janvier 2001, éleveur de la dromadaire Tataouine, afin de faire découvrir au public français cet animal “en chair et en Bosse”, symbole de de communication et d’adaptation. Festival de la transhumance Die, Juin 1997, Un dromadaire aux Beaux Arts de Paris Juin 2000, Baptème de la Bosse au Canal Saint-Martin, Manif “sécurité routière dans le 10ème” (slogan :“un dromadaire dans le désert, c’est la sécurité, le 10ème, c’est le désert de la sécurité’’) ;

"Enterrement de Théodore Monod Nov 2000. Mort de Tataouine : Janvier 2001".

Nos fidèles partenaires : Que nous remercions pour leurs précieux coups de main !

L’Office National du Tourisme Tunisie, l’Equipe du Festival du Sahara de Douz, Twist’nJazz, Célia Copie ; Bouvet-Ladubay, Plani Presse, Plani Monteur, les Films du Tamarin, Films du Barbue, Godong-photos, La Boucherie Bletry, Thierry Maisonnave et France ThM Production, TéléBocal, la danseuse Saadia Pasquet, Lorraine et Yannick Blanchard, Christophe Peray, Boli Théâtre,

Et tous les Bénébosses.

Espace BEL' de Saba - 30 rue Pradier - 75019 Paris - Tél / Fax : 01 43 57 93 92 - Contact